Décembre 2018

Bayer annonce la pré-qualification par l’OMS de Fludora™ Fusion pour lutter contre le paludisme

  • Son innocuité, son efficacité et sa qualité ont d’ores et déjà fait l’objet d’une évaluation complète par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

  • Premier produit de pulvérisation intradomiciliaire contre les vecteurs du paludisme à combiner deux modes d’action.

  • Répond à la menace des moustiques résistants aux insecticides.


Monheim/Lyon, 18 décembre 2018 – Le récent rapport de l’OMS sur le paludisme 2018 signalait un autre ralentissement des progrès en vue de l’éradication de la maladie, en partie à cause du développement d’une résistance des moustiques vecteurs aux solutions préventives actuelles. Il est donc urgent de maintenir les investissements dans l’innovation pour la lutte contre les vecteurs du paludisme, de développer de nouveaux modes d’action, mais également de mettre en œuvre des stratégies garantissant leur pérennité. Fludora™ Fusion, premier produit de son espèce à combiner différents modes d’action, est un très bon exemple d’une telle stratégie.

« Nous sommes très fiers d’avoir obtenu la pré-qualification de l’OMS pour Fludora Fusion. Cela reflète notre engagement à long terme en faveur de l’élimination des maladies vectorielles » se félicite Jacqueline M. Applegate, responsable de la division des sciences de l’environnement chez Bayer. « C’est un exemple éloquent de notre détermination à appliquer la science pour améliorer la vie des gens : les programmes de lutte contre le paludisme auront désormais accès à une solution supplémentaire à la fois sûre, efficace et rentable pour protéger les millions de personnes menacées par la maladie. »

Le paludisme est une maladie qui a toujours un impact dévastateur sur les familles et les communautés – notamment en Afrique subsaharienne. La lutte contre le moustique anophèle par l’utilisation de moustiquaires à imprégnation durable et la pulvérisation d’insecticides à effet rémanent à l’intérieur des habitations est la pierre angulaire de la prévention du paludisme, avec 4/5 des 663 millions de cas de paludisme évités entre 2000 et 2015 grâce à de telles interventions.

Dans le cadre des investissements en cours dans le développement de produits de lutte antivectorielle, Bayer a soutenu les essais sur le terrain de Fludora™ Fusion dans 15 pays au cours des quatre dernières années, en le testant sur plus d’une douzaine de souches de moustiques résistantes, et l’a évalué sur plus de 20 types de surfaces différents en collaboration avec plus d’une douzaine d’instituts de recherche différents en Afrique subsaharienne.  Les données montrent que Fludora™ Fusion apporte des résultats solides et constants, conformes aux besoins des programmes de lutte contre le paludisme en Afrique. 16 approbations d’enregistrement nationales ont déjà été obtenues pour permettre leur utilisation dans les pays en question.

 

Emmanuel Hakizimana, Directeur de l’Unité de lutte antivectorielle du Centre biomédical du Rwanda, Division du paludisme et d’autres maladies parasitaires, abonde en ce sens : « Nous avons testé Fludora Fusion dans notre pays et les résultats ont été impressionnants. Cela promet d’être une solution rentable qui nous permettra d’accroître la couverture et de protéger les communautés pendant toute la saison de transmission du paludisme. Outre les différents avantages opérationnels, l’approche combinée Fludora Fusion constitue un adjuvant très utile dans notre stratégie de lutte contre les moustiques résistants et renforce donc nos efforts pour réduire le paludisme au Rwanda. »

Le consortium IVCC (Consortium pour une lutte antivectorielle innovante) basé au Royaume-Uni a également appuyé un certain nombre d’essais et continue de jouer un rôle important en collaborant avec l’industrie dans le développement de produits de lutte contre le paludisme, tout en stimulant la promotion et l’engagement par le biais d’initiatives comme « Zero by 40 » lancée en 2018.

Nick Hamon, PDG de l’IVCC, explique : « Nous sommes ravis d’avoir eu l’opportunité de soutenir une partie du programme d’essai de Fludora Fusion et d’avoir contribué à la réussite de cette étape. De nouveaux outils de lutte antivectorielle sont indispensables pour vaincre la résistance, et celui-ci vient compléter à merveille notre panoplie d’outils. »

Fludora™ Fusion est une nouvelle solution destinée à jouer un rôle de premier plan dans la lutte contre le paludisme. En outre, Bayer continue d’investir dans la mise au point d’autres outils pour lutter en continu contre les maladies vectorielles et améliorer la qualité de vie des personnes à risque.

À propos de Fludora™Fusion
Fludora™ Fusion est le premier produit de pulvérisation intradomiciliaire à combiner deux modes d’action indépendants : la clothiandine et la deltaméthrine. Cette approche combinée permet une efficacité optimale contre les vecteurs du paludisme dans des conditions de résistance aux insecticides. Pour plus d’informations, veuillez consulter www.vectorcontrol.bayer.com.

À propos de l’IVCC
L’IVCC est le seul partenariat de développement de produits travaillant dans la lutte antivectorielle.  Fondé en 2005, IVCC collabore avec les parties prenantes pour faciliter la mise au point de formulations et d’insecticides nouveaux et améliorés pour la santé publique, et fournit des outils d’information pour optimiser leur utilisation. La vision de l’IVCC est des plus simples : sauver des vies, protéger la santé et accroître la prospérité par la prévention des maladies transmises par les insectes. L’IVCC est financé par la Fondation Bill & Melinda Gates, UKaid, USAID, Unitaid, le Fonds mondial, le gouvernement australien et la Direction du développement et de la coopération (Suisse).

À propos de Bayer
Bayer est une entreprise dont les cœurs de métier se situent dans les secteurs de la santé et de l’agriculture. Ses produits et services sont conçus pour l’amélioration du quotidien de chacun. Le groupe aspire à créer de la valeur grâce à l’innovation et au développement Bayer joue chaque jour son rôle d’entreprise citoyenne et éthique, engagée à soutenir les principes de développement durable et de responsabilité sociale Au cours de l’année fiscale 2017, le Groupe a employé 99 800 personnes et réalisé 35,0 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Les dépenses en capital se sont élevées à 2,4 milliards d’euros, tandis que les dépenses en R & D se sont élevées à 4,5 milliards d’euros. Pour des informations supplémentaires, consultez www.bayer.com.

Contact:
Utz Klages, Tél. +49 2173 38-3270
E-mail: utz.klages@bayer.com

Diana Scholz, Tél. +33 472854830
E-mail: diana.scholz@bayer.com

kgs                (2018-0384)

 

Déclarations prospectives
Ce communiqué de presse peut contenir des déclarations prospectives basées sur les hypothèses et prévisions actuelles émises par la direction de Bayer. Divers risques connus et non connus, incertitudes et autres facteurs pourraient entraîner des différences matérielles entre les résultats futurs réels, la situation financière, le développement ou les performances de la société et les estimations fournies ici. Ces facteurs incluent ceux abordés dans les rapports publics de Bayer, disponibles sur le site internet de Bayer à l’adresse www.bayer.com. La société décline toute responsabilité quant à la mise à jour de ces déclarations prospectives ou la conformité desdites déclarations avec les événements ou développements futurs.